Je réfléchis trop?

Dernière mise à jour : 23 juil.

J’absorbe tout autour de moi. J’analyse chaque chose dans les moindres détails.


J’aime percevoir le monde et ce qui m’entoure avec subtilité et intensité, c’est d’ailleurs l’un de mes traits autistiques que je chéris le plus.


Toutefois, cette faculté n’est pas sans difficultés. Le fait que je pense et réfléchisse sans cesse draine mon énergie. C’est que mon cerveau fonctionne toujours, sans répit.


Je me considère comme une personne ayant beaucoup d’énergie à la base, de façon générale. Je carbure surtout sur mes intérêts spécifiques, mais aussi sur des choses qui m’intéressent sans que ce soit aussi intense.


Lorsque je suis dans un environnement qui n’est pas adapté pour moi (c’est-à-dire, pas mal partout sauf à la maison!), je dois non seulement traiter l’information de la ou des choses qui m’occupent, mais également tout ce qui m’entoure. Le bruit et les sons ambiants, la lumière, les divers éléments visuels, etc.


Tout cela amène un énorme lot d’informations à traiter, ce qui est très épuisant. Me retrouver seule, dans ma bulle, à m’adonner à ce que j’aime le plus faire me permet de recharger mes batteries et me connecter à moi-même.